La brandade de Nîmes... ça sent la morue !

Publié le par Sylvia & Chris

Comme nous ne découvrons pas un coin du Monde sans en apprécier sa gastronomie, voici un plat typique de Nîmes. Il faut savoir qu’au Moyen-âge le sel de Camargue était échangé contre de la morue, c’est pourquoi il y a beaucoup de morue dans les recettes méditerranéennes. A cette époque la seule façon de conserver le cabillaud était de la transformer en morue salée et séchée. Les pêcheurs de la Mer du Nord, où le cabillaud se trouve en abondance, venaient régulièrement s'approvisionner en sel dans les salines provençales en échange de morue, car le cabillaud n'est pas pêché sur les côtes de la Provence.
On remonte l’origine de la brandade de morue aux environs de 1786. La brandade de Nîmes est réalisée avec de la morue dessalée, de l'huile d'olive et un peu de lait. Elle peut se manger en feuilleté ou mélangée à de la purée de pommes de terre. On prépare la brandade avec des morceaux de morue qui doivent être remués avec une cuillère en bois : brandar en provençal, d’où le nom du plat.

  Ingrédients pour 4 personnes : 
- 500 g de morue salée  
- 500 g de pommes de terre
- huile d'olive
- ¼ de litre de lait
- 20 grammes de beurre
- chapelure
Facultatif : ail et persil 

La veille, bouchez-vous le nez et faites dessaler la morue en la laissant tremper dans l'eau au moins 12 heures avant de vous lancer dans la réalisation de la brandade. Changez l’eau très régulièrement.
Le jour J, faites cuire les pommes de terres dans de l’eau chaude non-salée (car la morue est déjà suffisamment salée) et écrasez-les à la fourchette comme pour une purée. 
Déposez la morue dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. A feu doux, émiettez la morue à l’aide d’une cuillère en bois (avec l’ail écrasé et le persil haché finement si vous le souhaitez).
Mélangez la morue émiettez avec les pommes de terre écrasées et ajoutez de l’huile d’olive selon votre goût ainsi que le lait. Remuez la préparation énergiquement avec une cuillère en bois... pensez à nos ancêtres du Moyen-âge. Déposez la préparation dans un plat graissé, recouvrez de chapelure et de quelques noisettes de beurre et enfournez à 180°C pendant 10 à 15 mn.

Commenter cet article

défiscalisation Pinel 21/01/2015 19:24


très intéressant comme recette, conviviale aussi.

investir dans l'immobilier locatif 21/01/2015 19:05


Une recette gourmande qui donne envie d'en goûter.

toile de store 21/01/2015 18:03


Moi j'aime les poissons quand c'est sans arrêtes donc c'est fait pour moi.

Guide des maisons de retraite 21/01/2015 17:23


ça à l'air si bon surtout avec le petit coquillage dessus.

immobilier pro 26/07/2013 15:41


Je trouve chaque jour de recettes originales et appétissantes sur ce blog.

immobilier pro 26/06/2013 19:58


Ça à l'air bon ce plat nîmoise, j'en salive déjà rien que de le voir.

P. Pourquié 18/10/2010 10:41



Article intéressant. Juste un rectification : Nîmes est une ville languedocienne qui n'a jamais fait partie de la Provence...



Fredee 17/04/2008 08:29

Ah la brandade de morue!! J'ai toujours adoré ca mais tout le monde autour de moi me disait "baaaah de la morue!!"Je me suis remplie de morue a l'ile de Madere et j'etais bien heureuse! Vous avez de la chance d'avoir mangé une vraie bonne brandade de morue! C'est trop bon!

poisson clown 16/04/2008 08:51

Il ya une façon très agréable de présenter la brandade de morue .Il suffit de la mettre dans de petites croûtes en pâte brisée,de forme arrondie ou allongée.Garnir chaque barquette de brandade que l'on dépose sur unlit de salade verte.Pour la décoration,on peut rajouter sur la tartelette :                        soit une rondelle de truffe ,                        soit une olive verte ou noire ,selon son goût !!!                                               Poisson Clown.

phanetoche 13/04/2008 14:10

heu" pas la patience " c' est mieux lol oups !!! vous aviez compris de toute manière allez bisous

phanetoche 13/04/2008 14:08

oh la la ça a l'air délicieusement bon hummm miam miam j' adore le poisson sans arete bien sur sinon c' est foutu j' ai pas l' impatience de trierbisous

poisson clown 13/04/2008 09:04

Je me pose une question ????                        "Le coquillage "...se mange t-il ????Si oui !!! Où le trouve t-on ???.....(C'est le "thon" ... qui ...fait la "chanson"...)Si pour la" chanson"....il faut le "ton"...                   Où trouve t-on ....le "thon"????Si dans le "ton"et "thon"...tout est bon.....Ce n'est pas pour ça...que la morue est dans la rue....mais dans les assiettes des fins gourmets ...                         Bon appétit bien sûr !!!                                    Poisson Clown .

letiboune 13/04/2008 08:26

HUUMMMMMMM!!! J'en salive rien qu'a regarder la photo!De vraies cordons bleus les filles!Bises

Ghislaine 12/04/2008 17:34

C'est comme cela que je la fais sans savoir que c'est une recette nimoise ! et bôôôônnnnn !

poisson clown 12/04/2008 16:56

La morue ,il faut le dire est un poisson qui était sur la table des gens qui avaient un salaire modeste.(Son abondance faisait son petit prix) Huile de foie de morue est très bonne pour la santé mais pour l'avaler !!!!Aujourd'hui,on peut la trouver en gélules !La morue est un plât typique et traditionnel du Portugal .D'ailleurs ,elle est sur la table pour Noël.C'est un met savoureux qui a de la finesse et son fumet délicat en fait toute sa richesse.Les voluptes senteurs invisible à l'oeil ,parfument la maison !!! Il faut surtout qu'ellesoit bien déssalée !!!Une astuce pour les gourmandes et les gourmands ...."Mettre la morue dans une passoire et mettre le tout dansun grand récipient afin qu'elle soit recouverte d'eau ...(on vous le dit sur la recette) Ainsi le sel se dépose au fond du récipient et ne stagne pas sur la morue.... Vous ne connaissez pas ??? Vite au travail !!!!                      Très bonne dégustation à tous !      Miam-Miam !!!                                      Poisson clown .

liza 12/04/2008 15:05

Pas tout à fait comme l'estofie de ma grand-mère (qui était natuve de l'Aveyron) mais ça doit être bon aussi !LIZAGRECE