L'art nouveau et la Sécession Viennoise

Publié le par Chris

Pour ne pas passer à côté de certains éléments en découvrant Vienne, il nous semble important d’éclaircir certains points : qu’est ce que l’art nouveau ou la Sécession Viennoise ?
C’est tout simplement un mouvement artistique qui débute à la fin du XIXe et qui porte différents noms selon les pays :
- Sezessionstil en Autriche
- Jugendstil en Allemagne
- Nieuwe Kunst aux Pays-Bas
- Stile Liberty en Italie
- Modern Style en Angleterre
- Modernismo en Espagne
Et même surnommé « style nouille » par les opposés et détracteurs de ce nouveau style artistique.

nullLes Vierges de Gustav Klimt


Pourquoi l’émergence d’un tel courant ? Pourquoi parle-t-on d'Art Nouveau ou de Sécession ?
Il faut savoir que le XIX siècle connaît un fort « historicisme » (ou néo-classicisme) qui prétend que tout en art a déjà été fait et qu’il suffit de piocher dans chaque période pour créer en fonction de ses besoins et du but de la création. Par exemple une église sera baroque tandis qu’un tribunal sera sous la forme d’un temple grec, et qu’un hôtel de ville sera de style renaissance. Mais toutes les combinaisons sont possibles (exemple : église de la Madeleine à Paris).
Les artistes de l’art Nouveau refusent cette normalité de création et cherchent à explorer d’autres domaines. Ils commencent par utiliser les nouveaux matériaux comme le verre et l’acier en exploitant au maximum leurs capacités. L’acier permet de réaliser des formes fines et des entrelacs pour un coût abordable… même si le style évolue au sein des quartiers bourgeois. On voit alors la recrudescence de formes florales et animales pour exploiter la beauté naturelle de la nature. En quelque sorte et en raccourci extrème, on peut résumer le principe en disant que le néoclassicisme prétendait que le meilleur et le beau avait déjà été trouvés et que l'art nouveau s'y oppose en exploitant les formes originelles de la nature. Paradoxal, non ?
Cependant, en Autriche, l’art nouveau semble un peu plus géométrique qu’il ne peut l’être en France. La Sécession dans ce pays se développe grâce à un groupement d'architectes et de plasticiens en 1897 sous l’instigation de Josef Olbrich, de Josef Hoffmann et de son président Gustav Klimt. Leurs buts sont les suivants :
- réunir les forces créatrices de l’Autriche
- s’ouvrir sur le Monde et instaurer des contacts avec les artistes étrangers
- prôner un échange international des idées
- lutter contre l’élan nationaliste des pays européens
- renouveler les arts appliqués
- créer un art total
- opposer une nouvelle expression artistique à l'art officiel viennois
Les caractéristiques du style de la Sécession viennoise sont les suivantes :
- des formes organiques et la représentation de thèmes animaliers
- des motifs floraux
- une profusion de courbes
- abandon de la perspective

Pour atteindre leurs objectifs, les artistes de la Sécession Viennoise réalisent leur espace d’exposition : le Palais de la Sécession d'après les plans de Josef Maria Olbrich. Mais ça, on vous en parlera demain…

Commenter cet article

Liza 05/07/2008 15:05

Belle page d'histoire de l'Art ...Merci les filles LIZAGRECE

Rosa 05/07/2008 10:06

J'adore ce courant et les peintures de Klimt!Bises,Rosa

poisson clown 05/07/2008 09:30

Pourquoi l'art est-il si compliqué ????Les enfants ne se posent pas autant de questions !!!Ils prennent le pinceau et l'oeuvre commence ....Merci pour les renseignements !                                                        Poisson Clown.