Anton Webern

Publié le par Sylvia

Anton Webern est un des premiers élèves d’Arnold Schönberg, il appartient au premier cercle de la seconde école de Vienne.

 

Webern remplace la libre atonalité (Cf. Arnold Schönberg)par la technique plus stricte du dodécaphonisme.

Une technique de composition musicale basée sur les douze sons de la gamme chromatique, c'est-à-dire les douze notes contenues à l'intérieur d'une octave. Plusieurs combinaisons de composition sont utilisables sur tous les degrés de la gamme. À partir de ce moment, la musique de Webern se concentre vers une organisation totale des sons non seulement d'après leurs hauteurs mais également d'après leurs durées.

En effet, c’est Anton Webern, qui se sert de la méthode de la façon la plus stricte et qui applique son intérêt pour la mise en série d'autres éléments musicaux que la hauteur (les nuances et les articulations, par exemple). Il ouvre ainsi la voie pour les musiciens après la Seconde Guerre mondiale comme Milton Babbitt, Olivier Messiaen, Karlheinz Stockhausen et Pierre Boulez. Mais ca c’est une autre histoire et un autre voyage !


En 1945, Webern est tué par une sentinelle américaine ivre dans son village d’origine près de Salzburg alors qu'il sortait fumer un cigare sur la terrasse après le couvre-feu... On le sait bien que fumer tue !

Commenter cet article

Pauley/Val 04/09/2008 15:18

De gros bisous chez vous pour vous annoncer mon grand retour... J'espère que vous allez bien. A très vite

Espace d'Asher256 01/09/2008 06:24

Excellente découverte. Merci.