La ville de Brugge

Publié le par Sylvia & Chris

Bruges (Brugge en néerlandais) est une très belle ville qui se trouve à peine à 45 minutes en voiture de Bruxelles. Le centre ville est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco pour son témoignage médiéval et gothique (en briques) et était la ville de prédilection de Jan van Eyck (peintre hollandais 1390/1441). Pour vous faire une idée du peintre, regardez son plus célèbre tableau « Les époux Arnolfini ». Connu en parti pour sa mise en abîme du sujet en représentant un miroir concave au fond la scène, et pour son horrible petit chien qui fait rire Sylvia. A ce sujet il faut savoir qu’à cette époque la peinture hollandaise est codifiée et que chaque tableau raconte une histoire, ici le petit chien témoigne de la fidélité du couple. Une autre anecdote ? Allez, promis après j’arrête même s’il y a des millions d’autres choses à raconter. Remarquez que l’homme Arnolfini tend sa main gauche vers son épouse, il lui tient la main droite. L’usage aurait voulu qu’il lui tienne la main avec sa main droite, et dans ce cas l’image raconte qu’il s’agit d’un mariage morganatique : l'homme épouse une femme de classe inférieure et moins riche que lui (d'ailleurs c'est symbolisé par les pantoufles à gauche). La femme ne pourra pas recevoir l’héritage si son mari meurt, elle touchera juste une somme fixe (généralement pas bien élevée).

 

Bruges est surnommée « Venise du Nord » parce que son centre est entouré d’un réseau de canaux. C’est peut-être la ville la plus touristique de Belgique et ça se comprend. La ville est magnifique, il y fait bon flâner le pas léger, le nez au vent en cambrant le corsage. Les petites ruelles serpentent avec des maisons aux toits en escaliers de toutes les couleurs, des calèches passent à vive allure en rappelant les temps anciens.

 

 Vous l’aurez facilement remarqué, il y a souvent des petites légendes sur ce blog. C’est parce que Sylvia aaa-dooo-reee ça !

 

 

 

Le Minnewater (le lac d'Amour) :

Minna et Morin vivaient un amour impossible comme c’est souvent le cas dans les histoires, et meêm dans la vie. Le père de Minna ne voulait pas que sa fille s’amourache de Morin, mais la légende ne dit pas pourquoi... un pauvre bougre sans doute, pense Sylvia. Alors Minna s'enfuit loin de chez elle. Mais, lorsque Morin la retrouva enfin, ce fut pour recueillir son dernier souffle. Fou de chagrin, Morin construisit une digue, il assécha la rivière et y enterra le corps de sa bien-aimée. Puis, il rompit la digue pour que les eaux engloutissent à jamais le corps de celle qu’il aimera toujours.

 

Voilà pourquoi les amoureux s’arrêtent quelques instants sur le petit pont du lac d'Amour pour y faire un vœu… on ne peut pas s’empêcher de penser au « ponte vecchio » à Firenze.

Commenter cet article

stephanie 06/04/2009 21:54

Pourquoi le père de Minna refusa leur union...Morin n'était pas assez riche. Morin était agriculteur et Minna fille du capitaine des pirates. Les pirates, riches à l'époque, étaient venus se réfugier là, dans cette bourgade au fond du canal. Pour le reste, j'ai la même version!

Ionard 16/12/2007 23:06

Ah ah je suis arrivée ici en partant des chocolats d'aujourd'hui....hé faut arrêter le coca! c'est pas bon pour la santé!Bonne soiréeDany

sylvia et chris 27/11/2007 14:23

c'est vraument une ville agréable où il fait bon flâner...

PHILO 26/11/2007 16:21

J'ai eu la chance d'aller également à Bruges et j'ai vraiment bien apprécié cette petite ville très sympathique