Orchestration d'une victoire sur la mer

Publié le par Sylvia & Chris

"Dieu créa le monde, mais les Néerlandais créèrent la Hollande." Ce vieux dicton néerlandais fait allusion au fait que 40 % environ du territoire actuel des Pays-Bas sont constitués de terres regagnées sur la mer, les lacs et les marais.

 

Il faut savoir que le pays en plus d’être plat (point culminant 321 mètres) conserve 25% de ses terres en-dessous du niveau de la mer. Sans les digues, les dunes et les barrages, 65% du pays serait inondé. Depuis le 9e siècle, les néerlandais creusent des fossés et des canaux pour drainer.

 

 

 Les zones drainées sont appelées polders ; on les crée en construisant une digue autour de la zone concernée et en pompant l'eau, qui est évacuée dans une série de canaux à l’aide des moulins à vent et protégée par des digues ou par des dunes. Le pays a subi des inondations durant toute son histoire et les Néerlandais ont dû lutter constamment contre la mer.

Hansje Brinker était un petit garçon comme les autres, un soir alors qu’il rentrait de l’école, il vit sur son chemin qu’un peu d’eau entrait par un trou dans le mur de l'une des digues de son village. Il voulait prévenir quelqu’un pour réparer le trou, mais personne ne passait. Il compris alors qu’il n’avait pas le choix, et il boucha le trou avec son doigt en attendant que quelqu’un vienne. Il a attendu toute la nuit que quelqu’un vienne, et c’est seulement au petit matin que quelqu’un pu l’aider et pu reboucher le trou.

On peut voir à Spaarndam une statue de Hansje Brinker, ce petit garçon néerlandais dont le courage est devenu le symbole de la lutte éternelle contre la mer.

 

  Lire l'article suivant : la note du départ, traversée de la Flandre

Commenter cet article

Claude Chabot 16/01/2013 13:52


Donne le goût de s'y rendre...